© Copyright LES KUTCHS 2021 – Mentions légales

Récital de piano avec Stéphanos Thomopoulos Œuvres pour piano de Giorgos Koumendakis, Gérard Pesson, Maurice Ravel

Détails

Heure : décembre 14, 2021 19:30 PM

Lieu : Institut Goethe, 17 Avenue d'Iéna, 75016 Paris, France Île-de-France

Site Web : https://cchel.org/

Type d'événement : Concert

Organisé par : Centre Culturel Hellenique

À propos de cet évènement

Quelques mots sur Désert Méditerranéen par Alexandros Markeas

L’esthétique musicale de Georges Koumendakis est celle d’une postmodernité libre.
Elle s’inscrit naturellement dans la continuité des musiques des compositeurs de l’Europe de l’est qui ont élaboré une forme de modernité indépendante, originale qui gagnera à être mieux connue. Plus précisément, la musique de Koumendakis est fondée, à la fois, sur le monde des musiques modales méditerranéennes, le chant byzantin, les traditions balkaniques, et sur l’héritage polyphonique baroque. Sa musique crée une synthèse saisissante et originale où chaque élément reste reconnaissable tout en étant modifié.

Trois éléments retiennent remarquablement l’attention dans cette écriture pianistique :

– Les lignes polyphoniques se déploient de manière fluide, se croisent, se confrontent et se heurtent en créant des matières sonores souples, instables, fuyantes : une musique de gestes en mouvement constant.
- L’ornementation écrite fait penser à un alliage réussi de la tradition orale grecque et du clavecin français. 
- La construction harmonique précise, claire – malgré la mobilité des éléments qui la composent – évolue de manière lente, quasi statique, et donne à voir le propos poétique de chaque petite pièce du cycle, comme un arrêt sur image. Ces trois éléments constituent un défi de taille pour l’interprétation pianistique. Chaque pièce reste techniquement difficile, à la fois au niveau du touché et de la vélocité. Chaque pièce nécessite également une approche cérébrale particulière, une analyse pertinente pour détacher et organiser les éléments qui la composent. Enfin, chaque pièce exige un caractère spécifique qui permet de faire vivre harmonieusement le cycle dans l’unité et le contraste.

X